Menu

Adopter un enfant en France : quels sont les démarches et les procédures à suivre ?

Adopter un enfant en France : quels sont les démarches et les procédures à suivre ?

Lorsqu’un couple perd l’espoir d’avoir un enfant, quand un problème de fertilité chez l’un des deux partenaires représente un obstacle pour devenir parents, nombreux sont ceux qui choisissent d’adopter une enfant. L’adoption en effet est devenue la solution idéale pour un grand nombre de couples, qui malheureusement n’ont pas pu mettre en route un bébé.
Selon la loi du 11 juillet 1966, il existe deux modalités d’adoption :

L’adoption simple:Ce genre d’adoption permet à l’enfant adopté d’avoir des nouveaux liens avec ses parents adoptifs, mais tout en gardant ses rapports de filiation avec des parents d’origine
L’adoption plénière: En choisissant ce type d’adoption, les parents adoptifs deviennent les parents légaux de l’enfant adapté. Ce dernier perd tous les liens qu’ils avaient avec ses parents biologiques.
Par ailleurs, les formalités d’adoption sont régies par des textes de loi. Ainsi les parents doivent répondre à un certain nombre de critères pour pouvoir adopter un enfant.

Pour adopter un enfant, quelles sont les critères auxquels je dois répondre ?

Avant de penser à adopter un enfant, vous devez vous renseigner et vous informer sur les conditions à respecter.
En France pour être éligible à l’adoption, chaque citoyen doit être :

  • Agé de plus de 28 ans
  • Célibataire ou marié
  • La différence entre les parents et l’enfant adopté doit être de quinze ans ou plus

Si vous répondez à toutes ces conditions, il ne vous reste qu’à adresser une demande d’agrément pour adoption au conseil général de votre département. Vous recevrez alors dans un délai qui ne dépasse les deux mois une réponse complète qui précise les démarches à suivre, les documents requis, ainsi que le nombre d’enfants qui peuvent être adoptés dans votre département

Rappel gratuit immédiat

×